Rome et la conquête du monde méditerranéen, 264-27 av. J.-C, tome 1 : La Stucture de l’Italie romaine, 10e édition

Présentation de l’éditeur

Rome est une cité qui a conquis un empire. Mais elle n’a pu le faire qu’en établissant d’abord son hégémonie sur l’Italie, dont les peuples soumis ou “alliés” lui ont fourni, sans réserve, les hommes et les ressources, et qu’elle a, inversement, conduits vers une relative unité par la romanisation. Ce livre envisage les “structures” de cette Italie romaine : d’abord la terre et les hommes, les productions et les échanges. Puis son intégration progressive dans la cité romaine, qui formait un système de répartition des charges et des avantages autour duquel s’organisait la société. Finances, armées, institutions sont tour à tour envisagées dans leurs développements concrets, et bientôt dans leurs dérèglements qui, par l’explosion des guerres civiles, devaient aboutir à la fin de la “libre République” et au pouvoir d’un seul.

Leave a Reply